Vous êtes ici » Accueil » Actualités » 2021, l’aventure continue » Retour sur la FETE DES SAGNES 2021 à Lamontélarié

Retour sur la FETE DES SAGNES 2021 à Lamontélarié

Une édition vraiment très spéciale

Quelle fête !! Mais quelle fête !! Mais comment vais-je pouvoir vous raconter ça moi ? Quand vous allez voir les images, vous allez regretter de ne pas en avoir été. Ben oui, c’était nos 20 ans. 20 ans d’aventure avec les propriétaires et gestionnaires de zones humides, ces sagnes si chères à nos coeurs. Ces gens des sagnes si extraordinaires. Je sais pas quoi vous dire... Regardez plutôt !

Le soleil est de la partie. Dans ses grands jours de générosité.

Les gens des sagnes sont là. Nombreux. Très nombreux. Les gens du pays, les gens de plus loin. Et ça foisonne de sourires, de cris de retrouvailles, de chaleur humaine, du simple bonheur d’être ensemble.
La montagne s’est faite belle. Le village de Lamontélarié ouvre ses bras. Le maire autant que les habitants, les Mounteliots comme on les appelle. Des gens au grand coeur.

La sagne de La Cajoque, la sagne de Marie-Odile.... et des Bernards


Marie-Odile et Bernard Fourgassié accompagné de Bernard Azaïs nous accueillent dans leur sagne. Propriétaires et fermier qui travaillent main dans la main pour le grand bien de la sagne, avec l’aide de Coralie qui leur fait découvrir l’extraordinaire richesse de ce lieu.

Située au bord du ruisseau le Rieupeyroux, la sagne de la Cajoque est un vrai bijou, un site qui offre une telle variété de milieux qu’elle en fait un site très pédagogique pour comprendre comment l’eau circule dans le sol. Parfait pour une fête des sagnes.

Les ateliers


Seulement voilà, la foule est trop importante pour entendre les explications. Qu’à cela ne tienne cette année, on s’ébroue en petits groupes d’ateliers en ateliers...
Hydrologie, rivière, connaissance du sol, botanique... et même mots des sagnes en occitan.
Y en a pour tous les gouts.

L’ami François du CPIE du Haut-Languedoc a rejoint l’équipe d’animation pour parler de la rivière.

Questions pour un touradon !


Et quand on a bien appris, on va vérifier ses connaissances en jouant à "Questions pour un touradon". Un Julien Lepers légèrement allumé, accompagné de sa marquise de Pompadour en guise d’animateurs TV. Redoutable moment de fou-rire. C’est quand même mieux d’apprendre en se marrant.

Après l’effort, le réconfort


Le traditionnel gouter dans l’herbe à l’ombre des arbres de La Cajoque en découvrant L’Envers du monde du conteur Gérard Bastide. L’après-midi se termine et nous remontons au village pour prolonger la fête.

Quelle affaire cette histoire de sagnes, 20 ans que ça dure !!

Apéritif, quelques mots du Maire et de Céline, mais pas de trop longs discours, juste marquer le coup parce que ça fait quand même 20 ans qu’on l’écrit cette histoire de sagnes avec les habitants du pays.
Qui eut cru il y a 20 ans qu’une idée toute simple née dans une sagne, entrainerait une histoire pareille ?


Les gens sont là heureux, fiers, rayonnants, et continuent de faire de cette histoire, une singulière aventure d’Humanité. Et moi j’ai toujours pas les mots pour vous raconter ce qui se passe dans ces moments là.

De ces moments rares qui se vivent plus qu’ils ne se disent.
Patrice et Marion font cuire les pizzas dans le four du village. L’équipe du comité des fêtes sert l’apéro, Francis nous lit des poèmes, on se marre au photomaton en endossant costumes et perruques...
On est bien. Tout simplement.

Le traditionnel repas de la Fête des sagnes est toujours très animé. Cette année encore plus...

La fête continue longtemps dans la soirée, on partage les plats, on grille la saucisse, les comédiens nous font rire, et Mathilde fait chanter la foule au son de son accordéon.

Et le dimanche ça repart.


Ils sont encore nombreux à repartir se balader dans la sagne des Baysses, la sagne de la commune entretenue par les vaches de Bernard Azaïs.

Petit marché de producteurs, ventes et dédicaces de livres... on fait durer le plaisir sous le soleil toujours aussi généreux. Et quoi de mieux que d’aller piquer une tête dans le lac de La Raviège pour clôturer un week-end magique à Lamontélarié.

Un très grand merci à la commune de Lamontélarié qui nous a offert un accueil exceptionnel.

Un petit village de montagne magnifique avec de très belles personnes.
MERCI !

Regardez plutôt

Lettre de liaison

Restons connectés & recevez notre lettre dès maintenant

Ça m'intéresse