Vous êtes ici » Accueil » Res’Eau Sol » Emission C dans l’sol » Biocontrôle, biostimulation, inoculation..., les microorganismes du sol au (...)

Biocontrôle, biostimulation, inoculation..., les microorganismes du sol au service des agriculteurs

C DANS L’SOL - L’émission du 16 Février 2021 est en ligne

L’utilisation les microorganismes pour aider l’agriculture se développe. Solutions sérieuses, éprouvées par la Recherche scientifique ou poudre de perlimpinpin, comment s’y retrouver ?

Tel fut le sujet de l’émission C dans l’sol du 16 février, pour vous aider à y voir un peu plus clair dans les multiples solutions à base de micro-organismes proposées à ce jour.

Le replay est en ligne

La bande-annonce

LES INTERVENANTS

Robin DUPONNOIS, Chercheur de l’IRD


Directeur de Recherche à l’IRD de Montpellier, diplômé de l’université de Bourgogne.
Ses travaux porte sur l’écologie et la valorisation des antagonistes microbiens des nématodes (lutte biologique), le rôle des symbioses mycorhiziennes dans l’évolution des écosystèmes tropicaux et méditerranéens, et leurs applications, les biotechnologies végétales et microbiennes. Il est un spécialiste reconnu internationalement de la connaissance et gestion des systèmes sol-microorganismes-plantes et des systèmes rhizosphériques.

Ses travaux portent sur la problématique de gestion durable des sols tropicaux et méditerranéen en étudiant plus particulièrement le rôle des champignons mycorhiziens dans les processus biologiques régissant la productivité et la stabilité des agroécosystèmes.
Il étudie les microorganismes (symbiotiques ou non) promoteurs de la croissance des plantes dans des milieux sous-contraintes abiotiques (carences minérales, polluants). Ses travaux consistent à : isoler, caractériser, identifier des microorganismes susceptibles de stimuler la croissance dans le cadre de stratégies d’ingénierie écologique (Ex : phytostabilisation de sols miniers) ou de pratiques agricoles durables limitant les apports d’intrants chimiques.
Il conduit également depuis 2015 une plateforme de transfert et innovation dédiée à au développement d’outils d’ingénierie écologique centrés sur la gestion et/ou la maîtrise de biofertilisants microbiens pour améliorer la croissance des plantes dans des milieux dégradés et réduire l’usage de fertilisants ou de pesticides de synthèse dans le cadre d’une Gestion durable des sols Tropicaux et Méditerranéens.

Claude ALABOUVETTE, AGRENE


Docteur en pathologie végétale et Directeur de recherches honoraire à l’INRA, Claude Alabouvette est aujourd’hui conseiller scientifique de la société Agrène spécialisée en R&D dans le domaine de la pathologie végétale et de la microbiologie avec un intérêt particulier pour les microorganismes agents de bio contrôle et biostimulants de la croissance des plantes.
Agrene a réalisé les études qui ont abouti à l’homologation de la première préparation phytopharmaceutique à base de Trichoderma et a contribué à la mise sur le marché de plusieurs produits biostimulants à base de bactéries et de champignons.

Baptiste ALGAYER, association Chemin cueillant (34)


Docteur en sciences du sol, Baptiste Alagyer a travaillé sur

  • la stabilité de la structure du sol en lien avec les cycles d’humidité (INRA Orléans)
  • la mise en place d’outils pédagogiques pour l’éducation aux sciences du sol au collège (IFé)
  • la détermination de la réserve utile en eau des sols forestiers (Parc naturel régional du Haut Languedoc - Supagro Montpellier)

Actuellement, il est animateur technique de Chemin Cueillant, association de paysans qui a pour objectif de développer l’agroécologie paysanne sur le territoire du Minervois.
Il travaille sur le projet MicroBioPhyto dont l’objectif est de réaliser des expérimentations de traitements phytosanitaires sur la vigne en alternative aux cuivre et au soufre. Il s’agit de traitements "biophiles" que l’on peut considérer comme des biostimulants (thé de compost oxygéné, jus de vermicompost, ...), qui sont autoproduits afin de viser une autonomie des vignerons. Après une première année de mise en place, le projet entre dans sa 2e saison.
"Nous sommes accompagnés par un comité scientifique de qualité afin de produire des résultats robustes au services des paysans. Il nous reste cependant de très nombreuses interrogations !" explique Baptiste

Débat animé par Frédéric Denhez


En savoir plus sur notre animateur vedette

Lettre de liaison

Restons connectés & recevez notre lettre dès maintenant

Ça m'intéresse